SOP- approches basé sur la sécurité

Ulla Peters | 06.10.2020

La principale préoccupation de SOP est d’assurer la sécurité des enfants et des jeunes. Qu’est-ce que cela signifie pour le travail avec les familles ? Et comment parvenir à contruire la sécurité de manière systématique et continue ?

La garde d’enfants consiste à assurer le bien-être des enfants. Mais l’expérience de la pratique de la garde d’enfants montre que les enfants ne sont pas toujours au centre des préoccupations des professionnels et des services. Les recherches révèlent que les enfants n’ont souvent pas un voix au processus. Souvent, de nombreux professionnels sont impliqués et ils sont confrontés à des familles en détresse et à des dynamiques complexes. Cela crée parfois de l’insécurité, de la peur et de la confusion. Les professionnels ne posent donc parfois pas les questions adaequat qui les aideraient à assurer systématiquement les besoins et la sécurité des enfants.

Des modèles de pratique concernant la sécurité des enfants – comme les SOP – ont été développés en Australie il y a environ 20 ans.

L’idée principale est de développer des pratiques axées sur la sécurité des enfants et de veiller à ce que tout le monde – membres de la famille, professionnels, tribunaux pour mineurs – connaisse et comprenne le plan de sécurité. En travaillant avec les familles, nous recherchons les signes de sécurité existants dans le comportement quotidien des personnes qui s’occupent des enfants. Ces signes sont observés et décrits en détail. (Turnell & Edwards 1999)

La signification de la sécurité varie selon les langues et les contextes. En anglais, par exemple, il existe aussi le mot « security », qui fait plutôt référence à la sécurité dans l’espace public ou des données. Le mot « safety » fait également référence à la protection et à l’absence de préjudice.

Dans le travail nous utilisons le terme « sécurité » de manière fondée sur la connaissance : connaissance des traumatismes, de l’attachement et de la résilience, de la négligence et de la violence sexuelle et de la dynamique des relations.

Nous réfléchissons également :
– Quelle est la conception de la société sur le bien-être des enfants ?
– Comment sont définis les droits et les devoirs des parents et des enfants ?
– Quand la société intervient-elle dans les familles ?

Dans les SOP, la sécurité est considérée comme un facteur crucial pour aider les enfants à grandir dans un environnement sain et favorable. Des espaces et des relations sûrs protègent les enfants contre les dangers. Les enfants sont vulnérables lorsqu’ils subissent des violences de la part des personnes qui s’occupent d’eux, dont ils dépendent sur le plan existentiel.

Les principes des SOP se distinguent des autres approches par une transparence radicale dans le travail avec les enfants et les parents. Une croyance fondamentale est que la meilleure protection est créée lorsque toutes les personnes impliquées savent, ce qui se passe, ce qui s’est passé, qui fait quoi et ce que cela signifie pour les enfants. La transparence est également utilisée pour décrire ce qui est nécessaire pour changer les situations préjudiciables.

Ces questions fondamentales sont utilisées pour décrire la situation avec les parents et leurs réseaux sociaux et avec tous les professionnels concernés. De cette façon, des connaissances partagées sont créées sur les préjudices, les ressources et les étapes à suivre pour changer les situations préoccupantes.

Ces connaissances sont systématiquement documentées dans un langage que toutes les personnes concernées comprennent et elles guident le processus de soutien professionnel. Roose (2009) parle de « reporting participatif » (Roose & Bie 2008), dans lequel les différentes perspectives, les accords et le suivi du processus sont inclus et compris par tous.

Bien que les méthodes SOP semblent simples, travailler avec les SOP n’est pas facile. La SOP nécessite une formation continue et une réflexion professionnelle, car seuls les professionnels qui se sentent en sécurité et bien entourés sont capables de travailler avec d’autres pour garantir des espaces et des relations sûrs aux enfants.

Blog
Dans le blog, vous trouverez de courts textes sur des questions dans le contexte des SOP. Il peut s'agir d'expériences pratiques, des références à des enquêtes, de nouvelles découvertes et des articles et livres intéressants.

Ulla Peters

Réforme de l’aide à l’enfance et à la famille (AEF) et de la protection des jeunes (PJ)

> LIS

Eric Sulkers à propos de la SOP

> LIS
> À L'ARCHIVE

Katja Berg

> À L'ARCHIVE

Julia A. Jäger

> À L'ARCHIVE